Mon périple au Paris Games Week : Jour 2

Allez, on repart pour ce deuxième article d’une série de 3 sur la Paris Games Week. Et en ce deuxième jour, il aura été ponctué par un retard avec le Rer et le métro, ce qui m’a fait louper une interview, mais aussi par plus de jeux joués et un petit détour à la Game Connection.

pgw

Donc juste avant de me rendre dans ce salon annexe, j’ai pu tester le dernier Skylanders, mais sur tablette, et le résultat était plutôt sympathique. Même si bon, ce n’est pas ma tasse de thé.

Et hop rendez vous à la Game Connection, pour voir les jeux proposés par My.com, en compagnie d’Alida et Florian, que je remercie pour l’accueil. Au programme découverte de Skyforge avec un des développeurs du jeu, puis sessions multijoueurs sur Armored Warfare et World of Speed ! Et c’est surtout la que j’ai pu utiliser mes cours de LEA !

781759armoredwarfare

On commence donc avec le jeu que j’ai apprécié, mais qui m’a laissé sur ma faim, c’est Armored Warfare. Le jeu est bien, aussi bien dans la technique et le réalisme, avec les différentes classes, et les missions en mode coop. Mais c’était un peu trop répétitif, et les environnements trop vastes pour que ce soit assez vivant. Mais pour être plus précis, les blindés sont séparés en plusieurs catégories, un peu comme les classes dans Team Fortress. Il y a d’un côté les Recon, léger et rapides, mais qui sont ultra faibles, et ainsi de suite jusqu’aux mastodontes. L’interface de personnalisation était sympa, mais c’était la même que dans World of Speed, donc ça m’a paru bizarre au final. Après rappelons que le jeu est Free-To Play, et pas encore sorti, on peut s’attendre à ce que tout cela soit recorrigé !

maxresdefault

Passons ensuite à World of Speed, qui m’a fait l’effet d’une agréable surprise, puisque le jeu se veut être un jeu de courses avec objectifs sur un tracé (et pour la démo, c’était Moscou). Les objectifs changeaient drastiquement le jeu, ce qui n’en faisait pas un jeu uniquement basé sur la conduite, mais aussi sur la coopération avec les membres de son équipe et sur la répartition donc de ces objectifs. Après un match nul, notre équipe, composée de moi même et d’un journaliste de Radio France (qui n’avait pas saisi je crois malheureusement la composante coopérative et compétitive s’est inclinée d’un point, malgré le fait que j’ai voulu tenter à la fin un objectif pour faire un autre match nul ! Le jeu quant à lui proposait des sensations plutôt orientées arcades, car le studio, Slighty Mad Studios est à l’origine des Need for Speed Shift, et cela s’est fait ressentir durant les parties.

Logo

Et enfin, je finis avec mon coup de coeur, Skyforge qui est le jeu que j’ai préféré durant cette présentation qui a duré pas loin de 2 heures. Puisque le jeu qui est un MMO en free-to-play, est développé avec un gameplay aussi dynamique que Guild Wars 2, à base de dash, de combos, de finisher et d’attaques ultimes mais aussi pas mal d’armes et de classes. Mais l’atout majeur du titre (outre le fait que le hub ressemble à la bibliothèque du temple Jedi), c’est qu’on peut changer de classe quand on veut (excepté en plein combat) pour varier les plaisirs, en conservant un stuff de manière cohérente. Seules les aptitudes à déverrouiller sont réinitialisées, mais tout est fait de manière simple et intuitive. Quant au jeu qui était en Alpha, il était quand même assez complet, en étant très beau graphiquement, surtout le hub et la zone dans laquelle on arrive en début d’instance. D’ailleurs cette instance était plutôt sympathique et pour l’occasion, j’ai pu jouer en compagnie d’un développeur du titre et ce de manière efficace, puisque nous ne sommes pas mort et nous avons fini la démo très rapidement tout en voyant les principales subtilités du gameplay énumérées plus haut. En tout cas ce titre est à suivre, n’étant pas fan de MMO, j’ai été drôlement surpris (car pour être honnête, je venais pour Armored Warfare). Par conséquent Skyforge va refaire parler de lui durant les prochains mois et surtout comme dit au début c’était mon coup de coeur du salon, et c’est avec ce titre que je finis cette seconde partie, en attendant de mettre la dernière partie avec des photos du salon à partir de mercredi après midi !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>