Skylanders Superchargers

Skylanders™ SuperChargers_20160102165719

Avec 4 épisodes à son actif dont un Trap Team de Toys for Bob sympa mais très peu innovant, Activision revient à la charge avec le cinquième opus de sa série précurseur des figurines NFC en jeu vidéo. Devant tous les concurrents redoutables avec Disney Infinity 3.0, un nouveau Lego Dimensions et les Amiibos, est-ce que Skylanders avec Superchargers peut-il encore tenir la cadence et se renouveler ? Réponse avec le test de Skylanders Superchargers sorti le 25 septembre 2015 sur PS4 (également paru sur One, Wii U, PS3 et 360) développé par Vicarious Visions, déjà auteurs du très bon Swap Force.

Une version différente de Superchargers existe sur Wii et 3DS et devient un jeu uniquement dédié à la course façon Mario Kart, sans l’aventure sur consoles current gen.
A noter que les versions Nintendo de Superchargers ont Donkey Kong (sur Wii U) et Bowser (sur Wii et 3DS) avec leur véhicule attitré en Skylander jouable. Les 2 personnages en figurines Skylander sont également des Amiibos.

Ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire ! (Scénario)

L’empereur maléfique Kaos, qui n’a de cesse de vouloir dominer les Skylands, aura attendu de se faire battre 4 fois consécutivement par les Skylanders avant de s’attaquer (enfin) à la source du problème : les maîtres du portail incarnés par les joueurs. Effectivement, Kaos a pris le contrôle du réseau de portails pouvant déployer les Skylanders, combattant leur ennemi juré pour la libération des Skylands.

Cependant, c’était sans compter sur l’arrivée d’une nouvelle unité de Skylanders, les Superchargers menés par Spitfire, capables de piloter des véhicules terrestres, aériens et marins pour passer outre les protections de Kaos, revenir dans les Skylands et tenter de le vaincre une nouvelle fois.

L’histoire se répète mais elle est bien écrite sans être exceptionnelle, ponctuée de jolies cinématiques nous faisant voyager à travers les Skylands pour déjouer les plans de Kaos. De plus, certains rebondissements plus ou moins inattendus sont de la partie pour varier les plaisirs et l’humour est toujours présent.

 Gentlemen, start your engines ! (Gameplay)

Skylanders™ SuperChargers_20160107114840

La grande nouveauté mise en avant par Superchargers est évidemment les véhicules répartis en 3 types : terrestre, marin et aérien. Cette nouveauté très bien pensée a vraiment rendu cet opus bien plus varié et plus prenant !

En effet, les niveaux seront divisés en 2 parties : phases à pied classique et phases en véhicule terrestre nous incitant à foncer à toute berzingue sur une portion de décor ou dans des arènes pour vaincre les véhicules ennemis et progresser. Dans ces arènes, la maniabilité des véhicules est assez particulière vu qu’on a une caméra affichant l’action en général et non plus en vue de dos. Le véhicule Hot Streak (avec le nouveau portail, Spitfire et Super Shot Stealth Elf) présent dans le pack de démarrage sera régulièrement utilisé pour l’aventure principale jusqu’à la fin (ou n’importe quel autre véhicule terrestre vendu séparément).

Vicarious Visions a écouté les joueurs critiquant la restriction assez importante de Trap Team pour débloquer les zones annexes et qui demandait donc d’investir énormément d’argent dans les Trap Masters. De ce fait, pour le 100% du mode aventure, seuls les achats d’un véhicule marin comme le Sea Shadow et d’un véhicule aérien comme le Jet Stream (16€ pièce) seront nécessaires pour débloquer les zones annexes, propices à une petite mission secondaire et variée. Même si l’investissement est largement plus abordable que Trap Team, cela reste malgré tout assez agaçant de devoir payer des figurines supplémentaires, en plus du pack de démarrage pour débloquer du contenu volontairement bloqué sur le blu-ray. Heureusement, les zones aériennes et marines sont totalement optionnelles et n’entravent pas la progression du jeu jusqu’à la fin.

A noter que l’aventure est divisée en niveaux eux-mêmes découpés en chapitres (par exemple: le 1er niveau est composé de 4 chapitres). Ce qui permet d’avoir le choix  de refaire telle section d’un niveau pour rechercher un objet afin d’atteindre le 100% qu’on aurait manqué, plutôt que de recommencer le niveau depuis le début pour rechercher l’objet en question  20 minutes après.

Skylanders™ SuperChargers_20160107115124

Pour le jeu lui-même, nous sommes en terrain connu avec un jeu d’action – aventure ponctué de phases de combat, d’énigmes, d’exploration et de plates formes qui marche toujours aussi bien. Chaque niveau est unique et aura son originalité pour varier les plaisirs comme du shoot em up vertical façon Super Aleste, plates formes 2D en scrolling horizontal à la Super Mario Bros et bien d’autres, dont je vous réserve la surprise. Vicarious a réellement bonifié le rythme de l’aventure avec des niveaux travaillés et plus surprenants que Trap Team et les précédents opus. Le jeu des Skystones a eu quelques améliorations et se révèle toujours aussi efficace, se jouant maintenant comme des cartes Yu-Gi-Oh! (des pierres avec un certain nombre de points de vie et d’attaque). Et nous retrouvons les minis jeux des verrous électriques, déjà présents dans Swap Force mais en plus sympathique.

Grande nouveauté, le online fait son apparition pour la première fois dans la série Skylanders. Ce qui vous permettra de faire l’aventure en coopération avec un ami, incarnant un autre Skylander. Bien sur, il est toujours possible de jouer à deux en coopération sur la même console.

Pour résumer, l’aventure de Superchargers est vraiment variée, complète et plaisante à jouer du début à la fin. Sans compter les diverses quêtes secondaires accessibles à l’Académie qui augmentent la durée de vie. Concernant celle-ci, elle est assez généreuse : il vous faudra une dizaine d’heures pour terminer l’aventure et un peu plus si vous prenez votre temps pour explorer un peu partout et faire les zones aquatiques et aériennes. La rejouabilité est bonne pour compléter le 100% à chercher les autres objets, faire les quêtes secondaires voire les trophées.

Skylanders™ SuperChargers_20160109152654

Pimp My Ride !

Passons maintenant aux autres spécificités des véhicules : Tous les Skylanders (y compris ceux des anciennes générations et qui sont toujours compatibles avec Superchargers) pourront piloter les différents types de véhicules. Toutefois, un Skylander précis est associé à son véhicule (Spitfire avec Hot Streak par exemple) et sera « surchargé ». Cet état permet au Supercharger de bénéficier de l’équivalent d’un niveau supplémentaire (plus de PV, boost des stats comme l’attaque, la défense etc), tant que le véhicule signature et le Supercharger sont placés sur le portail. Le niveau maximum des Skylanders est toujours bloqué à 20.

Les véhicules disposent également d’une composante RPG et de diverses statistiques (poids, maniabilité, accélération, vitesse max …). En explorant un peu partout les niveaux, vous pourrez trouver des mods de véhicule qui vont augmenter ou diminuer telles stats, en plus de modifier le design de celui-ci. Vous pouvez également améliorer le bouclier du véhicule et sa puissance d’attaque en échange de rouages, la monnaie des véhicules. Cette customisation des véhicules est disponible via les ateliers disposés ça et là entre l’Académie (le hub central) ou les niveaux. Mais aussi à tout moment pendant une phase en véhicule et avec un Supercharger, grâce à une simple pression d’une direction de la croix directionnelle.

 

Skylanders™ SuperChargers_20160102183508

Welcome to Skylands Kart ! 

Une des grosses nouveautés de Superchargers avec l’ajout des véhicules, c’est la présence d’un mode course à la Mario Kart ! En effet, ce dernier permet de concourir sur différents circuits au nombre de 4 par type de véhicule (dont 2 malheureusement bloqués et requérant l’achat d’un pack racing au prix de 35€ pièce pour accéder aux 2 autres). Donc pour un total de 12 circuits.

Il existe différents types de défis : course unique, contre la montre, coupe maléfique (Grand-Prix), mode miroir et poursuite de boss. Là aussi, ces 3 derniers types de défis se débloquent via l’achat d’un pack racing. Le contenu est solide malgré certaines restrictions et finir les défis en obtenant une étoile par difficulté vous récompensera avec de l’argent, expérience, divers chapeaux ou pierres de souhait pour le mode aventure.

Skylanders™ SuperChargers_20160102165907

Concernant le gameplay, c’est pensé comme un Mario Kart : circuits au level design travaillé et avec des items pour vous aider et/ou déstabiliser les concurrents. De plus, vous pouvez utiliser les armes de votre véhicule pour attaquer les adversaires et les immobiliser temporairement une fois leur bouclier et santé à 0. C’est vraiment plaisant à jouer. 8 personnages sont présents sur le circuit. Enfin, nous pouvons pratiquer le mode course à la fois en écran splitté à 2 avec un ami, ou bien en ligne avec 4 joueurs humains uniquement. Les 4 autres personnages étant contrôlés par la console sur le mode en ligne.

Pour les véhicules terrestres, les drifts sont possibles avec un boost à la fin du dérapage comme sur Mario Kart. Les véhicules aériens peuvent faire des tonneaux pour éviter les projectiles ou obstacles, ce qui rappelle la maniabilité des avions de Sonic Racing Transformed. Enfin, les véhicules marins sont probablement les plus intéressants à jouer dans les circuits aquatiques car votre véhicule peut plonger sous l’eau et dévoiler d’autres passages ou raccourcis non présents à la surface.

Par conséquent, le mode course est un excellent complément au mode aventure de Superchargers, permettant de varier encore plus les plaisirs et d’ajouter une plus value au contenu du jeu, déjà bien garni.

Skylanders™ SuperChargers_20160102183641

Un Pixar sous nos yeux ! (Réalisation technique et bande sonore)

Sorti essentiellement pour la current gen, Vicarious Visions a su tirer parti des capacités de la PS4 et de la One pour nous offrir une très belle réalisation en 1080P. Les décors sont détaillés, nets avec des textures propres. La modélisation des personnages est très réussie, de même que leurs animations. De plus, les effets de particules ne sont pas en reste, tout particulièrement dans le niveau se déroulant dans une cité nuageuse aux allures romaines, le rendu des nuages au fil de nos déplacements est superbe. Bref, on a un véritable film d’animation sous les yeux, le jeu est vraiment joli !

Concernant la bande sonore, le doublage français est toujours aussi bon. Nous retrouvons les doubleurs des précédents épisodes dans leur même rôle. Aucun problème concernant le ton des doubleurs qui sont en parfaite adéquation avec leur personnage (Flynn, Kaos, Cali, Hugo, Buzz…). Du côté des musiques toujours composées par Lorne Balfe sur les sons de Hans Zimmer, il nous livre des musiques adaptées aux situations de chaque niveau. Cependant, elles ne sont pas exceptionnelles non plus, à part le thème principal qui se distingue des autres compositions.

Skylanders™ SuperChargers_20160109152402

Un voyage dans les Skylands réussi (Conclusion)

Skylanders Superchargers est bel et bien une réussite dans la série d’Activision. Avec ce nouveau concept des véhicules, une aventure riche en niveaux bien conçus, l’implantation du online et du mode course, Vicarious Visions a su redonner un coup de boost à la série qui commençait vraiment à tourner en rond depuis Trap Team de Toys for Bob. Ce qui en fait le meilleur opus de la série Skylanders, le plus complet et le plus prenant avec Swap Force. Il ne reste plus qu’à Toys for Bob qui s’occupera probablement de Skylanders 6 de nous proposer un épisode innovant et aussi prenant voire plus que Superchargers qui a frappé fort dans le milieu des jeux vidéo à base de figurines NFC.

2 thoughts on “Skylanders Superchargers

  1. Super ton article. Pour ma part, j’ai toute une collection de figurines de Skylanders dans ma chambre ! :)

    • Merci :) Content que mon article sur Superchargers t’ai plu :) Ma collection de Skylanders dort dans son carton, pour ma part 😛
      Vu que je n’ai plus trop rejoué au jeu depuis ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>