The Talos Principle

S’il y a un jeu qui a réussi son pari de faire un jeu de réflexion et de plates formes à la première personne, il s’agit de Portal. Sa suite, Portal 2,  avait fait évoluer davantage son concept de l’utilisation des portails et d’énigmes ingénieuses. Le jeu de Valve a été un modèle du genre pour pas mal de développeurs, à tel point que nous pouvons parler de Portal-Like. The Talos Principle sorti exclusivement sur PC via Steam fait partie de ceux-là. Plagiat ou digne successeur de Portal ?

The Talos Principle est un projet très ambitieux dont le développeur n’est autre que Croteam. Très surprenant vu que ce dernier est réputé sur PC pour son excellente licence des Serious Sam. Des FPS bien bas du front où nous devons exploser en continu des hordes d’ennemis dans de grands espaces avec un héros très vulgaire.  De très bons jeux pour se défouler et débrancher son cerveau le temps de quelques parties. Du coup, qu’en est-il lorsque Croteam décide de changer brutalement de jouabilité et de plonger le joueur dans un jeu d’énigmes à la première personne mettant à l’épreuve la matière grise du joueur ?

Talos 2015-01-30 12-35-33-49

Au programme, des ruines et des énigmes (Gameplay)

Dès le lancement du jeu, les comparaisons avec Portal sont évidentes, bien que nous sommes cette fois dans des décors extérieurs composés de ruines de la civilisation humaine. Nous débutons dans une grande zone principale dans laquelle sont reliés 3 mondes (A, B et C), composés eux mêmes de 7 zones ouvertes. Dans celles-ci résident les énigmes. La grande différence avec Portal très bien pensée est que nous ne devons pas enchainer les zones d’énigmes de façon linéaire. En effet, nous sommes en présence d’un monde semi ouvert où vous pouvez accéder à toutes les zones et secteurs. Toutefois, il faudra évidemment résoudre les énigmes afin de gagner des Sigils, sortes de pièces de Tetris. Ceux-ci vous serviront de clé pour accéder à des zones ultérieures, débloquer de nouveaux outils pour les énigmes et progresser dans le jeu. L’avantage est que si vous bloquez sur une énigme plutôt difficile, vous pouvez quitter la zone pour aller en faire une autre. De quoi vous laisser un peu de répit et de ne pas s’énerver devant la même énigme difficile. Celles-ci sont intelligentes et proposent différents mécanismes pour les résoudre, semblables à ceux de Portal 2 une fois encore. Nous pouvons citer  :

– Le brouilleur qui permettra de désactiver temporairement des champs de force (vous bloquant le chemin), les tourelles ou mines qui se déplacent sur des axes précis ;

– Des cubes pour maintenir des interrupteurs enfoncés ou s’en servir pour accéder à des zones surélevées ;

– Le déflecteur qui orientera les lasers vers leur socle correspondant pour déclencher un mécanisme.

Tous ces outils (dont certains ne sont pas cités pour ne pas spoiler) vous serviront pour résoudre les énigmes, très bien pensées et surtout pouvoir les résoudre est gratifiant, sachant que la difficulté est très progressive et non impitoyable dès le début.

Enfin, les Sigils que vous ramasserez après résolution des énigmes devront être placés dans des puzzles nommés les Tetrominos. Il faudra lors de cette phase, prendre les Sigils collectés et les assembler de tel sorte à compléter la grille vide. Cela permettra de déverrouiller les accès à d’autres zones.

Talos 2015-01-30 12-36-37-33

C’est l’histooooiiiiire de la vie ! Ou (peut-être) pas (Scénario)

The Talos Principle se déroule dans un futur lointain où l’humanité a cessé d’exister. Le joueur incarne un robot (qui n’est pas sans rappeler ceux de I-Robot avec Will Smith d’ailleurs) qui se réveille dans un monde calme, voire trop, composé de grands espaces verdoyants, de ruines et de jardins. Il a été réveillé par une voix lointaine nommée Elohim dont on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’elle serait le « Père ». Effectivement, Elohim nous appelle toujours par « Mon Enfant » et souhaite que l’on progresse dans les mondes et jardins qu’il a crée afin que notre robot développe petit à petit sa personnalité tout en résolvant les puzzles. Le scénario mélange avec subtilité questions existentielles sur la vie, la société humaine. Il y a également des propos philosophiques et voire métaphysiques. Elohim est à Talos Principle ce que Glados est à Portal. Une entité qui nous guide mais dont on ne sait pas grand chose et si ses intentions sont toujours bonnes.

De plus, vous trouverez des ordinateurs dispersées ça et là dans les décors qui vous permettront de contacter une sorte de Bibliothèque. Celle-ci vous donnera accès à des informations particulières et développe le background du jeu. C’est en questionnant ces terminaux et selon les choix proposés que l’on peut faire lors d’un QCM, que nous voyons énormément des références philosophiques, existentielles et à tout plein d’éléments qui façonnent notre société humaine. Au fur et à mesure, on commence à se poser des questions sur la conscience, le libre arbitre et si ce que l’on fait dans les jardins d’Elohim est juste. Mettre ça dans un jeu vidéo qui essaie d’être  une sorte de « philosophie pour les nuls » est assez impressionnant venant de la part de Croteam et des scénaristes.

Il faudra souligner que pour comprendre l’intégralité des références du scénario, nous devrons passer pas mal de temps à consulter les journaux audios, lire chaque information donnée par les ordinateurs. Heureusement, cela est facultatif si l’on préfère se focaliser sur le gameplay et les énigmes, il n y a aucun problème. Le jeu ne nous force aucunement et c’est appréciable. Mais nous pourrions louper de grandes informations du scénario.

Talos 2015-01-30 12-37-38-26

Donc la fin du monde et de l’humanité, ça ressemble à ça. J’aimerai vivre dans les mondes d’Elohim si nous subissons une apocalypse nucléaire ! (Réalisation)

Visuellement parlant, The Talos Principle est le 1er jeu à utiliser le nouveau moteur graphique fait maison de Croteam, le Serious Engine 4. Il faut avouer que ce moteur fait des prouesses sur TTP. En effet, sans être une révolution graphique comme un Crysis, le titre affiche de très beaux décors avec de jolis effets de lumière, de beaux paysages qui nous laissent songeur,  des textures détaillées ainsi que de grands espaces garantis sans temps de chargement (ou très peu et qui sont très rapides).

Cerise sur le gâteau, le jeu est très bien optimisé et pourra tourner sur la plupart des PC modestes comme les plus puissants sans micros freezes et avec une fluidité optimale. De nombreuses options graphiques sont disponibles afin d’adapter le rendu à la puissance de son PC et cela fait plaisir de voir encore un développeur qui sait optimiser ses jeux sur ce support.

Les décors sont variés et ne se limitent pas qu’à des jardins. Nous pourrons nous retrouver dans des sortes de ruines romaines, ruines égyptiennes et bien d’autres. Il y a un véritable travail sur le level design et les décors qui sont agréables à parcourir. Enfin, ils ont beau être très grand, notre robot peut courir assez vite en maintenant Shift enfoncé afin de ne pas pester contre un personnage lent.

Talos 2015-01-30 12-56-56-47

Une ambiance sonore très soignée (Bande son)

Concernant l’ambiance sonore, le jeu propose des musiques discrètes qui accompagnent nos déplacements dans les mondes d’Elohim. Le doublage français est de bonne facture que ce soit pour Elohim ou les autres voix que l’on pourra entendre tout le long du jeu. Les effets sonores contribuent à l’ambiance mystérieuse et vide. C’est calme et parfois on se sent bien seul.

Petit bémol concernant la localisation française du jeu : les textes ne sont pas toujours bien traduits, surtout lors de la lecture des références sur les ordinateurs. On a parfois l’impression que la traduction FR a été faite sur Google Trad. Mais rien de bien rédhibitoire, d’autant que celle ci a été quand même améliorée sur les dernières mises à jour de Talos Principle. Si jouer en version originale anglaise ne vous pose pas de problèmes, privilégiez là. Les phrases et citations sont évidemment mieux tournées.

Talos 2015-01-30 13-04-08-71

Un contenu très généreux (Durée de vie)

Finir TPP en ligne droite prendra environ une douzaine d’heures, selon notre habilité à résoudre les énigmes plus ou moins vite et si on veut tout ramasser. De plus, le 100% ne sera pas facile. De même que ramasser les étoiles bonus qui sont mieux protégées que les Sigils.
On se retrouve avec un jeu très complet, varié, assez long et avec une difficulté très progressive. Nous pouvons monter jusqu’à une vingtaine d’heures pour le 100%.

Le principe de Talos est-il satisfaisant pour son prix ? (Conclusion)

TPP coute 40€ en prix normal sur Steam. Le prix peut sembler cher sur le moment mais vu la qualité du jeu et le contenu très complet avec aucun DLC et des mises à jour gratuites pour toujours améliorer le jeu, le prix du jeu est vraiment honnête. Et enfin, signalons le Workshop qui commence à s’étoffer avec des énigmes faites par des fans ou des mods. Il y aura toujours de quoi faire et de relancer des parties de Talos Principle. Et le jeu devrait tomber en promotion lors des futurs et fameux soldes estivales de 2015.

Mon Enfant, il est temps d’arrêter la lecture de ce test et de continuer à résoudre mes énigmes !

 

One thought on “The Talos Principle

  1. Hello,

    Je voulais vous dire merci car grâce à vous et à cet article, j’ai pu découvrir Portal et commencer à y jouer. Après des semaines de jeu, je peux aujourd’hui affirmer que je suis hyper fan. C’est vraiment au top et je le conseille à tout le monde (faut être amoureux du genre bien entendu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*