Test: Deadpool

Deadpool

Amis fan de comics, bonjour ! Aujourd’hui, c’est l’heure de tester un nouveau super héros (enfin lui il ne l’est pas vraiment) de Marvel, et comme vous pouvez le voir, je parle d’un cas particulier, puisque nous allons tester le jeu Deadpool, consacré au mutant du même nom, qui est conscient d’être dans un comics, et dans le cas présent dans un jeu. Ce qu’on appelle le 4° mur, celui du lecteur/spectateur. Bref, étant donné que j’apprécie énormément le personnage, puisqu’il figure dans mon top 5 des personnages préférés de Marvel, espérons que le jeu vidéo soit fidèle à l’ambiance et aussi barré que l’est le personnage !

Deadpool, ou le héros qui mange des pizza AVEC son collant ! (Scénario)

Deadpool, ou Wade Wilson, est peinard dans sa maison après avoir forcé les employés d’High Moon (au passage, ce sont les développeurs du jeu) à faire un jeu sur lui, et après avoir engagé Nolan North en tant que doubleur de notre anti héros. Deadpool part donc assassiner Chance White, pour une raison que lui-même ignore, mais ce dernier se faire capturer par les Maraudeurs, et Mister Sinistre. Et le jeu tourne autour du « combat » de Wilson contre Sinistre, afin de l’empêcher de contrôler le monde, et il recevra l’aide de plusieurs X-men dont Wolverine et Malicia, et de son associé dans les comics récents Cable (que vous avez pu voir dans Marvel Vs Capcom 2). Le scénario n’est clairement pas la force du jeu, mais il a le mérite d’être la et bien servi par Deadpool, et est suffisamment intéressant pour ne pas décrocher du jeu.

deadpool1

Le costume de Deadpool a une machine à coudre intégrée ou quoi? (Graphismes)

Plutôt beau et bien modélisé, Deadpool le jeu, possède une réalisation correcte concernant notre héros, puisqu’au fil des dégâts reçus, il « perd » son costume et laisse apercevoir sa peau meurtrie lors du projet Arme X. Le reste du jeu est quant à lui plutôt bien modélisé, même si des textures (cf les cheveux de Cable en dessous) ou d’autres textures et la pauvreté relative de certains environnements plutôt répétitifs ternissent le tout, on reste quand même bluffé par l’île dévastée de Genosha (le plus grand refuge de mutants détruits par des sentinelles). Les effets visuels et explosions et tirs d’armes sont quant à eux de bonne facture, poussant le jeu vers le haut de manière générale sur les graphismes. Beau mais pas exceptionnel, c’est ce qu’on retiendra des graphismes du jeu.

deadpool2

Pan pan pan, slash slash sprotch, et AU SUIVANT ! (Gameplay/ durée de vie)

Pour le gameplay du jeu, on se retrouve avec un Beat them all classique croisé avec un TPS du pauvre. Par pauvre j’entends un TPS ou on peut pas se cacher contre un mur. Mais il n’empêche que la variété des armes et combos de Deadpool font la force du gameplay, puisque l’on peut utiliser ses armes à feu pour faire un Gunkata, ou enchaîner des combos dévastateurs, et même utiliser une jauge qui monte pour débloquer les Momentum, des coups surpuissants ! La possibilité d’améliorer son personnage et ses armes est aussi super intéressante. Tout comme l’essence du jeu, la téléportation, qui servira d’esquive, mais vous pouvez aussi contrer certains coups. Tout le gameplay est très classique, mais il s’avère efficace et plutôt fun, le pad en main. Concernant la durée de vie, le jeu est relativement court, puisqu’il se finit en 10 heures en normal (d’ailleurs je vous conseille de faire le mode Ultraviolence qui est quand même bien ardu) et la présence d’un mode défi sur certaines parties du niveau est cool, mais clairement dispensable et optionnel.

Deadpool-Game-Pizza-Screenshot-e1358827082194

Mais je l’adore ce jeu, normal, c’est moi le héros ! Deadpool (Ambiance)

Deadpool, c’est l’essence même de l’humour chez les héros grâce au 4° mur. Le 4° mur c’est donc une grosse tranche de rire et des situations loufoques. Pour rappel, c’est le comic awareness, autrement dit Deadpool sait qu’il est dans un jeu vidéo/comics. Et croyez moi c’est très bien retranscrit, que ce soit dans l’attitude de Wade Wilson et ses doubles personnalités, l’une enfantine et l’autre plus brutale. Fun, hilarant et complètement décalé, le personnage est clairement LE point fort du jeu, brillamment doublé par Nolan North. Le côté mutants et X-men est bien servi avec des caméo de plusieurs personnages de l’équipe du Professeur Xavier, dont Wolverine, que l’on peut tabasser dans un niveau ! Non clairement cette ambiance fait la force du jeu, puisqu’on rit tout le long du jeu, avec des situations limite perverses sur les bords. Et aussi des allusions à d’autres jeux, comme Zelda, ou Call of Duty dont Deadpool se moque ouvertement. Du grand art de l’humour !

deadpool-game-rocket-bike

«En fait ce jeu est la meilleure adaptation d’un super héros Marvel !» Bloblor (Conclusion)

Deadpool est donc un jeu à conseiller à ceux qui aiment l’humour décalé, mais aussi à ceux qui veulent un bon jeu basé sur l’univers Marvel, puisque cette adaptation est  l’une des meilleures réalisées, un joli coup fait par High Moon, et un bon jeu pour nous les joueurs qui prendront plaisir a déchiqueter des ennemis et suivre les pérégrinations et clowneries de Wade Wilson dans cette aventure originale ! Bon, il manque cependant certaines personnages comme Al ou La Fouine dans le jeu, mais il reste plutôt bon ! Perfectible donc pour un éventuel Deadpool 2 ! Bon ça y est, t’as fait une bonne critique, je te laisse libre. Allez ouste, et pique pas ma pizza ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*