Test vidéo/écrit: Killer is dead

Est ce que le nom de Suda 51 ou Grasshopper vous dit quelque chose? Si je vous dis No more heroes ou Lollipop Chainsaw, voir Killer 7, ça vous parle un peu plus? Et bien aujourd’hui, je vous propose le test de sa dernière production, ou on incarne encore un tueur, c’est Killer is Dead ! Et donc je vous en propose un petit test vidéo accompagné d’un support écrit ! Bon visionnage et place à la vidéo !

 

Et voila place à un petit résumé écrit agrémenté de deux images pour ceux qui ne peuvent pas voir la vidéo !

killer-is-dead-xbox-360-1377620326-451

Heu… Non, sérieusement, j’ai rien compris ! (Scénario)

Mondo Zappa est un tueur avec un bras en métal pouvant se transformer en foreuse, mitraillette et plein d’autre choses ! Il travaille pour la Bryan Execution Firm, et doit assassiner des gens dès lors qu’ils ont un contrat sur leur tête. Après quelques missions de routine, il part sur la lune pour sa mission suivante et va rencontrer un David, qui va changer sa vie. Bon, je caricature et je suis très léger pour le résumé, mais le scénario ne vole vraiment pas haut, c’est même le point faible du jeu ! Ou sinon, il faut vraiment être dans le même trip que Suda 51 pour comprendre le jeu.

Le héros qui dit Killer is Dead, c’est du placement de produit Inception ?(Graphismes / Ambiance)

Graphiquement, le jeu a une esthétique particulière, une sorte de Killer 7 next gen ! Concrètement, ça rend bien. Le problème, c’est qu’avec une caméra assez rigide et plein d’effets visuels à l’écran, ça pique légèrement les yeux. Mais sinon, malgré une esthétique très plastique, le jeu passe plutôt bien. Au niveau de l’ambiance, autant le dire tout de suite, c’est bien un jeu de Suda 51. C’est à dire que vous n’y trouverez rien de sérieux, puisque des missions ou on mate les poitrines des femmes, mais aussi, des maisons immenses et la possibilité d’aller sur la lune on ne sait comment. Bienvenue dans la dimension Suda Goichi. C’est vraiment du fan service, car l’ambiance assassin, n’y est pas malheureusement. Pour les musiques et les voix, c’est varié et de bonne qualité, on retrouve de tout, partant de la musique électro à du classique (Anton Dvorak). Et les voix font leur travail, ni plus ni moins. D’ailleurs pour conclure cette partie, il est possible de choisir entre anglais et japonais, et les deux options sont de bonne qualité !

killer-is-dead-xbox-360-1375105553-385

Un jeu ou les personnages savent qu’ils sont dans un jeu ! (Gameplay/ durée de vie)

Classique et intuitive (exceptée les contre assez durs à placer au début) le gameplay du jeu est vraiment LA force du jeu ! On se retrouve certes avec un level design classique, mais le dynamisme des combats surclasse le tout ! On se bat avec le sabre, mais aussi son canon. Reportez vous à la vidéo qui vous explique vraiment tout sur le gameplay. Concernant la durée de vie, le jeu est vraiment trop court, il dure environ 7-8 heures pour finir la trame et les missions secondaires, ce qui est très léger. Sachant qu’il y un petit potentiel de rejouabilité pour le jeu, vous pourrez surement prendre plaisir à le refaire, mais ce plaisir sera très limité.

Pouvoir mater une poitrine et tuer des monstres, malheureusement, ça ne fait pas un jeu ! Bloblor (Conclusion)

Après avoir fini le jeu, on sent à la fois de la déception, et de la frustration, et c’est ce qui sera à retenir de ce jeu. Quand on voit le potentiel libéré dans Killer 7, et même dans Diabolical Pitch, voir No More Heroes, on ne peut être que déçu du résultat, qui s’avère même baclé, puisque le scénario est quasiment inexistant. Heureusement que le gameplay relève le tout, car c’est moyen. Pas mauvais, mais moyen avec quelques qualités ! Un jeu plutôt destiné aux fans hardcore de Suda Goichi, et encore ! Bon, je vais découper quelques Wires moi !

 

Je pense nécessaire de remercier Deep Silver pour m’avoir fourni un exemplaire du jeu pour pouvoir réaliser le test de leur soft ! Merci donc à Mathieu et Anne pour leur générosité !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*