The Walking Dead: Tome 2: Cette vie derrière nous.

Il y a longtemps, j’avais fait une critique du premier tome de The Walking Dead sur le blog, et je me suis demandé si j’allais faire les autres. Bah vous avez votre réponse non? Donc ce soir, on continue les aventures de Mr « Stuff and Things » (comprendre Rick Grimes) dans cette Amérique post apocalyptique, envahie par des morts qui marchent ! Bon, il y aura du spoil concernant le tome 1, au niveau du résumé, mais j’espère que vous apprécierez ce petit article !

file_1_251

« Donc les zombies quand ça a froid ça gèle… bon ben du coup, la prochaine apocalypse peut attendre Janvier prochain s’il vous plaît? Merci. » (Histoire)

Après la mort et l’enterrement de Shane, Rick et son groupe de survivants décident de partir d’Atlanta, pour trouver un abri, et des provisions. Au cours de leur trajet, ils rencontrent 3 personnes, que je ne citerais pas, puis un malheureux événement les conduits à la ferme d’Hershel Greene, qui vit avec sa famille. Je fais très très vague dans le scénario de ce deuxième tome, pour ne pas trop vous spoiler. Au niveau de la cohérence, tout est simplement et efficacement expliqué, et c’est à partir de ce tome, que l’on comprend vraiment que le monde a changé nos héros, puisqu’ils ne se battent plus avec les vieilles lois, mais ça sous entend le fait de tuer, ou d’être tué. Petit point noir, le fait que ce tome, qui sur la fin, est concentré sur Hershel, qui est croyant. En soi c’est pas un problème, au contraire, ça montre le réalisme de la situation mais le fait que la plupart des discussions tournent autour d’une utopie selon laquelle les zombies se rappellent de leur ancienne vie, ralentit considérablement le rythme du comics. A noter également l’apparition de petits moments assez drôles, plutôt hors du temps, puisque les protagonistes arrivent à rire malgré la situation, et c’est un bon point, puisqu’on peut s’identifier à eux,et ils paraissent plus humains encore. Et bien entendu le final du comics qui ferait un excellent cliffhanger de série, et bien mieux que le cliffhanger moisi de la série télé ! Bref, ce tome est plaisant à lire, et est vraiment bon, mais à mon humble avis, je crois que des 17 tomes sortis à l’écriture de ces lignes, c’est celui que je préfère le moins.

WD 2

« En fait, c’est pas fait exprès si c’est en noir et blanc, on m’a volé mes crayons de couleurs ! » Charlie Adlard (aspect graphique)

Le style de Charlie Adlard, qui a repris le travail fait par Moore dans le premier tome, est vraiment réussi, il arrive à faire transparaître les émotions rien qu’en dessinant, et concernant les décors, on sent le côté glauque de certains endroits. Le style en noir et blanc adopté tout au long des différents tomes, est la pour faire vieux film d’horreur des années Romero, et ce serait moins réussi d’avoir un style coloré, qui ferait plus vivant, alors qu’on est dans un monde ou peu de gens vivent vraiment, et le fait de cette dualité chromatique avec ces nuances de gris, renforcent l’immersion encore une fois.

WD

Bon, je prends Titeuf avec 50 pages pour 10 euros, ou le Walking Dead pour 13,50 euros avec le triple de pages? Hmmmm quel choix. (Intérêt et rapport qualité/prix)

Concrètement, la BD est destinée à un public averti, mais peut passionner tout les lecteurs, n’étant pas un féru de comics ni même de BD il y a 2 ans, The Walking Dead m’a juste donné envie de les lire, tous. Donc il a un potentiel addictif assez important, même pour ceux qui n’accrochent pas à l’univers, car l’important, ce ne sont pas les zombies, mais la psychologie humaine, et c’est à se demander qui sont les méchants dans cette histoire. Les humains condamnés à mourir et à se transformer en zombies, ou les morts vivants? Au niveau du prix, chaque tome peut être trouvé entre 8 et 13 euros 50 (le prix éditeur), donc cela reste relativement correct, vu le nombres de pages. Reproche encore, la qualité du papier est largement en deça des comics US, qui ont un papier de meilleure qualité ! Sinon, que du tout bon !

walking dead 2

 

Au final, ce tome 2 de The Walking Dead, part de l’avant, et propose une suite cohérente, intéressante avec de nouvelles têtes, de nouvelles morts, et un sentiment de danger omniprésent pour nos héros. Cette série et vraiment une bonne pioche pour tout amateur de comics, et je salue vraiment le travail de Kirkman, Adlard et Rathburn, parce qu’il vaut vraiment le coup, ne passez pas à côté de cette série, vraiment 🙂

One thought on “The Walking Dead: Tome 2: Cette vie derrière nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*