Very Bad Trip 3

Bon ben voila, j’avais il y a un mois jamais vu aucun Very Bad Trip, et grâce aux conseils avisés de ma chérie, j’ai fait les 2 premiers en quelques jours. Au final, je les ai adoré, et donc du coup, il s’avère normal de parler du dernier opus sorti au cinéma il y a peu. Donc on repart avec Alan, Stu et Phil, et le tout en version originale !

Very bad trip

« Donc, en gros, ils se prennent une cuite et il leur arrive des trucs improbables… Ils ont jamais entendu parler des Alcooliques anonymes ? » Bloblor (Scénario)

Le film commence avec l’évasion de Chow de sa prison de Bangkok , suite aux événements de Very Bad Trip 2 et l’asiatique s’enfuit comme il peut au cours d’une scène qui fait penser au Fugitif. Et on passe maintenant à Alan qui vient de s’acheter une girafe, et qui rentre chez lui en prenant l’autoroute. Problème, un passage à niveau. Oui la girafe ne passe pas. Et donc après cette énième bêtise, son père le réprimande, mais décède d’une crise cardiaque. Etant donné qu’Alan a arrêté son traitement, sa famille et ses proches, décident de l’envoyer dans une sorte d’établissement psychiatrique. Et c’est la que tout dégénère. Et aussi la ou on s’arrêtera pour le scénario, qui paraît léger, mais en fait tout est mis d’une manière pour relier tous les éléments des deux précédents films et propose une aventure originale. Pour ce point la, c’est pas mal.

very-bad-trip-3-very-984c-diaporama

« Après Eiffel 65 dans Iron Man 3, on passe aux Hanson dans Very Bad Trip 3. A quand Mireille Mathieu dans Star wars episode 7 ?  » Bloblor (Ambiance)

Dans ce film, on sent vraiment que c’est la fin de la trilogie instaurée, puisque cette fois-ci, le film prend plus une allure d’épilogue avec des gags que d’un film à part entière, et c’est le gros reproche fait à celui-ci. On a l’impression, sous couvert d’une intrigue un peu décousue, de refaire en accéléré les deux premiers épisodes. Certes de nouveaux éléments, que ce soit inédits ou des réponses à des questions que le spectateur se pose s’y rajoutent, mais ça n’est pas assez. Donc un sentiment de lassitude s’installe. Mais on y retrouve quand même ces situations loufoques et improbables qui font le charme de la trilogie. Et c’est un peu ce que le spectateur veut. Donc c’est pas mal non plus pour ce point la.

very-bad-trip-3-194160-21005502_20130513183333859

« Entendre Zach Galifianakis chanter, c’est fait ! » Bloblor. (Mise en scène)

La mise en scène est plutôt bien ficelée, avec quelques petites fioritures ou incohérences, mais c’est surtout le jeu d’acteur (puisque le film a été vu en VOST) qui est de très bonne facture. Surtout pour Ken Jeong, qui nous fait un Chow complètement disjoncté avec des moments qui peuvent prétendre  a être culte, tout comme Zach Galifianakis, qui est juste excellentissime dans son interprétation d’Alan. Bradley Cooper aussi et Ed Helms ne sont pas mauvais, mais le talent et leur implication dans leur personnage les surclasse largement. Au final ce n’est pas la mise en scène le gros point positif du film, mais les acteurs et leur jeu qui font la force et rendent ces scènes totalement sensées ! Et ce sera le seul gros bon point du film !

 

24771-very-bad-trip-3

« Un final correct pour une trilogie hilarante… Ah, y’a une scène après le générique ! » Bloblor, à la fin du visionnage ! (conclusion)

Bon, ne nous leurrons pas, Very Bad Trip 3 n’est pas le film de l’année, c’est même scénaristiquement et vis à vis du titre, le moins proche des 3. Pas de gueule de bois ou de résultat d’une cuite, mais plutôt l’épilogue ou les conséquences des deux premiers épisodes. Cela dit, tout n’est pas à jeter dans le film, puisqu’il arrive au spectateur de rire, et de passer relativement un bon moment, mais ce final pouvait et aurait du être mieux, voire plus percutant. Un dernier petit conseil, regardez bien le générique de fin ! Sur ce, si j’allais me prendre une cuite ?

 

 

One thought on “Very Bad Trip 3

  1. Cuiite !! :p

    Ouais moi j’ai bien aimé sans rire…
    Je pense pas qu’on aura un 4, c’est juste pour mettre un peu de vbt dans le film

    sinon, allez voir star trek 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*