Comment soigner une forte chute de cheveux ?

A chaque jour, on perd entre 30 et 100 cheveux, ce qui est tout à fait normal ! Toutefois, si le processus s’intensifie et les cheveux tombent de manière inhabituelle, il faut s’inquiéter alors !

En effet, une chute de cheveux touche généralement, les femmes mais aussi les hommes. Dans le cas où elle devient chronique, il est fortement recommandé de consulter un dermatologue afin d’établir un diagnostic minutieux et de trouver les causes de votre alopécie. Cela est important pour soigner votre chute de cheveux de manière définitive.

Quelle est la composition du cheveu ?

Avant de passer au traitement de la chute de cheveux, il est important de comprendre la composition du cheveu. En effet, le cheveu se présente sous la forme d’un cylindre de kératine renfermant des fibres longitudinales. A l’extérieur, il est composé de fibres circulaires recouvertes par cuticule. Cette partie visible du cheveu n’est qu’en réalité sa structure émergente et biologiquement morte. On l’appelle souvent la tige qui indique l’état de santé du cheveu. Ainsi, c’est dans le cuir chevelu où se passe l’activité des cellules qui se multiplient afin d’assurer la pousse capillaire.

Quand faut-il consulter un dermatologue?

Si vous souffrez d’une perte de cheveux qui persiste, vous devrez alors consulter immédiatement un dermatologue qui procédera à un diagnostic spécifique appelé « trichogramme » : il utilisera une micro caméra afin d’examiner en profondeur le cuir chevelu, les cheveux et les bulbes capillaires. Cette analyse détaillée permettra de repérer de manière précise les carences et de proposer un traitement personnalisé pour chaque type de cheveu.

Lors de la consultation, le médecin pourra vous proposer des questions afin de vérifier si vous êtes sous traitement médical, si vous avez passé par un choc affectif, si vous êtes en période de stress, si vous êtes en période de ménopause, si vous avez changé de mode de contraception, si vous venez d’accoucher, si vous avez cessé l’allaitement ou encore si vous avez subi récemment une intervention chirurgicale. Si vous souffrez d’une carence en fer, un bilan sanguin s’impose afin de vérifier de manière précise, votre état de santé.

Quels traitements pour soigner une chute de cheveux occasionnelle ?

Dans le cas d’une chute de cheveux occasionnelle liée à des problèmes physiques ou à des changements climatiques de la saison,  votre dermatologue vous prescrit généralement un traitement local constitué d’un shampooing (revitalisant, restructurant, etc.),d’une lotion capillaire, des ampoules à base de concentré anti-chute, des sprays, des monodoses…

A côté de cela, il peut vous proposer un traitement par voie orale à base d’acides aminés soufrés, de vitamines B5, B8, de minéraux (fer, zinc, cuivre et silicium). En cas de forte chute de cheveux, il vous prescrit des capsules à base de biotine, de cystéine ou de méthionine.

Quels traitements en cas de chute chronique des cheveux ?

En cas d’une alopécie chronique, il est nécessaire de consulter un dermatologue afin de faire un diagnostic de votre cuir chevelu. Votre praticien peut vous proposer de faire un examen afin de vérifier le fonctionnement de la thyroïde. Sachez qu’une alimentation saine, permet de combler les carences alimentaires, de nourrir le bulbe, d’améliorer le cycle de vie du cheveu et de le bien protéger des agressions extérieures. Par conséquent, vous devrez éviter le tabac, l’alcool, les UV, les colorations et les soins capillaires lourds afin de garder vos cheveux en bonne santé.

Les médicaments antichute

De nombreux médicaments peuvent vous aider à stopper la chute de cheveux et à renforcer leur croissance. Pour les hommes, il existe des traitements qui sont disponibles en vente libre que ce soit sous forme de mousse ou de lotion. Les résultats sont visibles au bout de quatre mois d’utilisation.

Chez les femmes, il y a des substances diurétiques qui s’avèrent efficaces pour soigner une perte de cheveux. Si vous souffrez de teigne, pensez à prendre d’antifongiques pour traiter votre infection.

Le recours à la micro-greffe

C’est le dernier recours pour soigner une chute de cheveux importante. En effet, la micro-greffe consiste à implanter d’un à deux cheveux à la fois. Ce traitement de transplantation folliculaire convient autant aux femmes qu’aux hommes souffrant d’une forte alopécie.

La de micro-greffe est indolore et se déroule sous anesthésie locale. Elle ne nécessite aucune hospitalisation, vous pouvez donc récupérer rapidement votre activité professionnelle.  L’avantage de cette technique c’est qu’elle garantit une repousse définitive du cheveu et elle offre ainsi un aspect naturel avec l’implantation originelle, car les cheveux repoussent un par un. D’ailleurs, plusieurs patients sont satisfaits des résultats obtenus, suite à ce traitement de la perte des cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *