Comment faire son choix entre une voiture diésel et une voiture essence ?

Aujourd’hui sur le marché de l’auto, deux types de carburant sont fréquemment utilisés pour faire fonctionner les véhicules. Vous demandez vous quel choix faire pour un éco responsable parmi ces deux propositions pour votre véhicule ? Que vous prévoyez de prendre un véhicule neuf ou d’occasion, c’est là une question essentielle à laquelle il vous faudra trouver une réponse appropriée. En plus des émissions pouvant être causées, il faut savoir également que le choix de la motorisation d’un véhicule impactera sur le coût du véhicule.

Sachez qu’elle influe aussi sur son usage ainsi que sur son assurance auto. Il vous faudra donc tenir compte de certains points importants pour faire votre choix. Découvrez-en plus sur le sujet à la suite de cet article.

L’essence et le diésel : qu’est-ce qui les différencie ?

Avant de faire votre choix entre l’essence ou diésel, vous devez savoir faire la distinction entre les deux. Bien qu’ils soient tous les deux des dérivés du pétrole brut, la différence entre l’essence et le gasoil se situe en premier lieu au niveau de leur composition chimique. Pour ce qui est de l’essence, elle est composée d’un mélange d’hydrocarbures légers.

Quant au gasoil, il est composé d’hydrocarbures bien plus lourds. Un autre facteur par lequel se différencient également ces deux motorisations thermiques survient au moment de la combustion. Il faut savoir qu’avec l’essence, le mélange air-carburant est enflammé par le biais d’une bougie d’allumage.

Quant au diésel par contre, il n’en a pas besoin vu que le moteur fait usage d’une compression de l’air très élevée. Ce qui permet de générer de hautes températures et ainsi l’auto-allumage du carburant. À retenir que dans les deux cas, les gaz brûlés sont expulsés dans l’air à l’aide du pot d’échappement.

Quelle est la motorisation la plus polluante entre le diésel et l’essence ?

Que ce soit aussi bien pour le diésel que pour l’essence, la diminution de la consommation (des émissions) est devenue aujourd’hui une priorité. Ainsi, les motorisations gagnent de plus en plus en performances et deviennent très économes en carburant.

Il devient difficile d’établir une hiérarchie précise entre ces deux carburants

Il est de plus en plus difficile aujourd’hui de hiérarchiser les deux motorisations pour ce qui est de leur impact sur l’environnement. Il faut dire que leurs émissions ne sont pas du tout comparables.

Retenez que les moteurs essence diffusent par exemple très peu d’oxydes d’azote ainsi que moins de particules fines. Tandis que les moteurs diésel qui sont dotés depuis 2011 de filtres à particules diffusent 20 % de CO2 en moins comparativement à leurs homologues essence.

Le facteur d’impact le plus net est l’ancienneté des véhicules

Que ce soit en essence ou en diésel, sachez que ce sont surtout les voitures anciennes qui impactent un peu plus négativement l’environnement. Afin de déterminer l’impact environnemental de votre voiture et savoir quel type de véhicule serait idéal pour la remplacer, vous pouvez recourir au site gouvernemental « Je change ma voiture » ainsi qu’à son simulateur.

Véhicule diésel ou véhicule essence : quel est le rôle de l’écotaxe ?

Depuis 2008, le gouvernement français a mis en place l’écotaxe afin de sensibiliser les constructeurs et les automobilistes concernant les problématiques de réchauffement climatique. Resté très sévère au fil des années, le mode de calcul a finalement changé le 1er mars 2020.

Il a donc basculé de l’ancien mode de calcul NEDC à la norme WLTP. Il faut savoir que désormais, ce barème s’échelonne de 50 euros pour les voitures neuves qui émettent 138g de Co2 par km. Il peut toutefois atteindre 20 000 € pour les voitures qui émettent plus de 123 g par km.

Quels sont les avantages principaux du diésel ?

Au fil de ces dernières années, l’écart de prix à la pompe entre les deux carburants s’est grandement réduit. Cependant, le coût du litre de gasoil demeure toujours bien plus compétitif que le coût de l’essence.

De plus, vu que le diésel permet un meilleur rendement qu’un moteur essence, sa consommation reste plus économe. Voilà la raison pour laquelle il est toujours conseillé aux gros rouleurs. À noter que l’atteinte du seuil de rentabilité est prévue à partir de 20 000 km par an.

Qu’en est-il des principaux avantages de l’essence ?

Mis à part son coût d’acquisition qui est moindre que celui d’un diésel, le moteur essence est plus conseillé pour les autos qui conduisent peu en dessous de 20 000 km par année et en ville.

Il faut dire que les blocs essence sont bien plus adaptés aux cycles urbains vu qu’ils n’ont pas besoin du même délai que les diésels pour une montée en température. Il faut aussi retenir que les frais d’entretien sont plus bas en essence.

Comparatif entre moteur diésel et moteur essence : usure, confort, fiabilité et sportivité

En pratique, il faut savoir que l’agrément de conduite dépend beaucoup plus de la plage d’exploitation du moteur. Notez que l’essence est privilégiée pour ses reprises, sa sportivité tandis que le diésel est plus lourd et est privilégié pour sa fiabilité.

Accompagnés de matériaux plus solides permettant de résister aux fortes compressions au sein des cylindres toutefois plus chers à changer, les moteurs diésels se dégradent moins vite. Mais, ils sont en général bien plus lourds.

Assurance auto : quelle est la différence de prix ?

Il n’y a pas très longtemps encore, l’assurance auto d’un diésel était bien plus élevée de 10 à 15 %. Cette différence est due au fait que les coûts à l’achat et de réparation sont bien plus conséquents. Cependant, en raison de la réduction des ventes de diésel au profit de l’essence, il y a de fortes chances que le constat évolue durant les prochaines années.

Motorisation idéale pour des émissions réduites : électrique ou hybride ?

Sachez tout d’abord que les voitures hybrides comptent deux moteurs : un thermique, essence ou diésel, électrique. En fonction du type d’hybridation et des conditions de circulation, leur fonctionnement se fait avec l’un et/ou l’autre moteur.

Il y a des chances donc que les économies de carburant et ainsi la diminution des émissions soient supérieures à 30 % en ville comparativement à un véhicule à essence traditionnel.

Que ce soit à hydrogène ou à batteries, il faut aussi faire mention des motorisations 100 % électrique. Il s’agit là des seules voitures qui ne polluent pas l’environnement pendant leur usage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.